Kyobancha (200g)

¥1,100

Le Kyobancha (京番茶) est un thé spécifique à la région de Kyoto, dont il retient son premier caractère «Kyo». Fabriqué à partir des feuilles matures du théier après les longs mois d’hiver, il est considéré comme le tout dernier thé de l’année. Après la récolte, les feuilles, épaisses et dures, sont longuement passées à la vapeur puis torréfiées sans être roulées. Il en résulte une douce infusion à la saveur boisée et chaleureuse.
Le Kyobancha est un thé léger, rafraîchissant et très facile à boire. Ne contenant quasiment pas de caféine, il est souvent servi aux bébés, aux jeunes enfants et aux personnes âgées au Japon.

Goût: Doux
Corps: Léger
Texture: Rond
Longueur en bouche: Court
Récolte: Mars
Cultivar: Mélange
Origine: Wazuka
Culture: Non-ombrée
Processus de fabrication: Passage à la vapeur, séchage, torréfaction

Description

Qu’est-ce que le Kyobancha?

Kyobancha

Le nom Kyobancha (京番茶) peut-être trompeur puisque le mot « bancha » nous rappelle le Bancha ordinaire, récolté entre les cueillettes de Sencha. Pourtant, il s’agit là d’un thé bien différent !

Le Kyobancha est un thé originaire de la préfecture de Kyoto. C’est d’ailleurs de là qu’il tire son premier caractère « Kyo ».

Les feuilles de Kyobancha sont récoltées autour de fin Mars, et bien que cela puisse avoir l’air d’une récolte printanière précoce, il ne fait pas parti des thés de printemps, pour la plupart récoltés début mai.

En effet, le Kyobancha est fabriqué à partir des feuilles matures du théier tout juste sorties de longs mois d’hiver, bien avant l’arrivée des premiers bourgeons de printemps, il se place alors en toute dernière position des thés de l’année.

Après la récolte, les feuilles, épaisses et dures, sont longuement passées à la vapeur pour stopper le processus d’oxydation, puis sont séchées sans être roulées. C’est ensuite ce thé vert, appelé Iri-Bancha, qui sera torréfié pour donner le Kyobancha.

L’infusion est légère et chaleureuse avec une douce saveur boisée.
Sa teneur extrêmement faible en caféine en fait un thé très accessible aux plus jeunes comme aux plus âgés, et consommable à toute heure du jour ou de la nuit.

 

Profil de l’agriculteur

Akky-san Farming Tea

Akihiro Kita dit « Akky » est le président et l’exploitant agricole principal d’Obubu Tea Farm.

La création d’Obubu Tea est à l’origine de son désir de rendre le thé japonais accessible à tous !

Lors de ses années à l’université, Akky s’est fait engager en tant qu’employé saisonnier dans le village de thé de Wazuka et … ce fût le coup de foudre!
Il prit alors la décision de quitter l’université pour consacrer tout son temps à maitriser l’art de la culture du thé en devenant lui-même producteur.

Prenant conscience de l’envie et du besoin des agriculteurs indépendants tel que lui de partager la joie que procure une simple tasse de thé, il voyage depuis tous les ans durant la période hivernale pour diffuser sa passion pour le thé japonais avec des gens du monde entier.

Informations complémentaires

Poids 300 g

1 avis pour Kyobancha (200g)

  1. Obubu Tea

    Reviews by tea professionals and enthusiasts:

    « The dry leaves have an aroma of antique wood, barley malt, nuts and sweet oats.

    The infusion is caramel in color with an aroma of maple, roasted vegetables, and nuts. The taste is smooth and sweet with light woody notes and a hint of maple and caramelized sugar »- Heather Porter, 2016

    “The aroma is delightfully loamy and mildly roasted, it reminds me of the forest at the end of autumn. Brewing the tea makes the roasted aroma and loamy aroma more intense and it brings in notes of umami as well. The taste is earthy, loamy, and a hint of woody with very mild roasted flavor. I have to be careful to not chug this tea because it is delicious and soothing. The mouthfeel is buttery and smooth. As the tea cools it becomes sweeter and smoother.” – by Amanda, 2013

    “Roasting the bancha leaves produces a tea that combines the best of hojicha and bancha together in one brew. The light grassy flavors are enhanced by the light smokiness, and the astringency is cut to a minimum. The sample I had of this was used up quickly as I tried brewing it both hot and cold the same day, and both were equally satisfying. I hope to order more of this soon, as I have found all of Obubu’s teas to be exceptionally delicious.” – by E.Alex Gerster, 2013

    “I’ve been wanting to try it for a long time because it’s not easy to find this type of green tea outside of Japan. The taste is woodsy, with no noticeable astringency nor bitterness, it even has a slight sweetness!” – by My Japanese Green Tea, 2013

    “This is my first known experience with a Kyobancha … it is sweet and toasty, reminding me a bit of a cross between a white tea and a Houjicha. It is roasty-toasty like a houjicha, and light and sweet like a white tea.” – by LiberTEAS, 2012

    “It is more gentle that I thought it would be but I like this mellow flavor on the tongue. Springy! Gently Roasted! A near Steamed rice/veggie type flavor, even. With a sweeter finish! Lovely!” – by Tea Equals Bliss, 2012

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *