Recette inaugurale : tarte matcha-genmai !

Aujourd’hui est l’inauguration du blog français d’Obubu !

Et puisqu’il faut bien commencer quelque part…commençons par une petite douceur !

Ici Claire, stagiaire chez Obubu depuis début juillet. Yoroshiku onegaishimasu !

Obubu est le lieu idéal pour toutes sortes d’expérimentations relatives au thé : infusions chaudes, froides, glacées, thés verts, noirs, grillés…et cuisine bien sûr ! Le week-end, avec ma co-stagiaire Mikie, on aime bien les expérimentations culinaires.

Aujourd’hui, c’est tarte ganache au matcha ! L’idée m’est venue un matin, alors que je discutais pâtisseries avec Hiroe, l’assistante d’Akky-san, le président d’Obubu qui s’occupe de la culture des champs de thé. En route pour la récolte, elle me disait qu’elle voulait faire du namachoko (生 チョコ, 生 signifie « cru, frais », et choko, eh bien…), le petit nom japonais pour ganache. Poussant un peu la réflexion, je me suis dit qu’il devait bien être possible de faire quelque chose avec du thé…et puisqu’en France, les produits au matcha sont très populaires…le jour de pause suivant, c’était parti ! J’aurais aimé ajouter des fruits : typiquement, la framboise, avec sa saveur sucrée-acidulée, se marie très bien avec le matcha et sa note d’amertume ; mais ça c’est avéré difficile (doux euphémisme) d’en trouver…

Qu’à cela ne tienne, j’ai trouvé un autre ingrédient qui pouvait rajouter une touche originale : le genmai, ou riz grillé ! Incorporé à la pâte sablée, il rajoute du croquant et une saveur « noisettée » et légèrement torréfiée…intéressant, en contraste avec l’onctuosité de la ganache !

L’idéal est de tout préparer la veille pour le lendemain, mais si vous êtes vraiment pressé, il doit être possible de préparer le tout le matin pour le soir et de laisser poser au frigo !

Tout étant une affaire de goût, le dosage de matcha n’est pas nécessairement évident…la première fois, j’en ai mis trop à mon goût et l’amertume était vraiment trop forte. Ainsi, je vous recommanderais de commencer avec une fraction des quantités (ex. un quart, la moitié…), de goûter, et de doser le matcha et le sucre dans les fractions suivantes (quitte à ne pas ajouter de matcha les fois suivantes afin d’adoucir le goût).

Assez discuté, place à la recette !

Ingrédients

Pour la ganache :

  • 10-12g de matcha
  • 285g de chocolat blanc
  • 400ml de crème liquide
  • 3 cuillères à soupe de sucre (ou selon votre goût. Vous pouvez aussi utiliser du sirop, par exemple)

Pour la pâte sablée :

  • 250g de farine
  • 80g de sucre
  • 125g de beurre ramolli
  • 1 œuf
  • Une pincée de sel
  • Du genmai (à votre goût)

Recette

Ganache :
Faites fondre le chocolat blanc au bain-marie.
Dans une autre casserole, délayez le matcha dans 50ml de crème liquide chaude.
Une fois le chocolat fondu, incorporez la crème chaude et le sucre vivement – pour cela, un fouet est idéal
Incorporez le reste de crème petit à petit
Couvrez et laissez refroidir puis mettez au frigo pour la nuit

Pâte sablée :
Battez l’œuf et le sucre ensemble
Dans un autre récipient, mélangez la farine, le sel et le genmai
Incorporez la farine à l’œuf, mélangez avec les doigts
Ajoutez le beurre
Filmez et mettez au frigo pour un minimum d’une heure

Le lendemain, préchauffez le four à 190°C, étalez la pâte (5mm à 1cm selon votre préférence), percez)la après l’avoir placée dans le moule, et faites cuire à blanc pendant une quinzaine de minutes – jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée. Le temps varie selon l’épaisseur de votre pâte. Laissez refroidir.

Une fois le fond refroidi, ajoutez la ganache. Laissez au frigo pendant au moins 1 heure. Sortez la tarte du frigo 15 minutes avant de servir – saupoudrez éventuellement de genmai.

Et voilà ! Bon appétit !
N’hésitez pas à donner votre avis ;)

A bientôt pour de nouvelles aventures culinaires !

Claire

Posted in Tea Recipes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *